Si la Terre avait un an…

L’une des façons les plus claires de percevoir l’échelle des temps géologiques… et relativiser notre présence sur cette planète, consiste à ramener l’âge de la Terre à… une année.

Ainsi, si le nouvel an correspond à la formation de la Terre il y a 4,6 milliards d’années, on découvre que les plus anciennes traces de vie connues (- 3,8 milliards d’années) n’apparaissent que le 5 mars ; que les premiers animaux terrestres sortent seulement de l’eau le 30 novembre ! Quant aux dinosaures, dont la disparition nous paraît lointaine, elle n’a lieu que le 26 décembre, lendemain de noël, superbe cadeau fait aux mammifères dont nous faisons partie, puisque l’on sait que c’est l’extinction de ces grands reptiles qui a permis aux mammifères de conquérir de nouveaux milieux et ainsi de se diversifier.

Des événements géologiques importants dont nous observons actuellement la présence, la chaîne des Alpes par exemple, nous confirment qu’elle peut être qualifiée de jeune chaîne de montagnes, puisque sa formation ne débuterait que le 22 décembre.

Mais alors, quelle place l’homme occupe-t-il dans ce calendrier annuel ?
Si l’on considère que les plus anciens individus appartenant à la lignée humaine sont datés à – 10 millions d’années, leur apparition correspond au… 31 décembre vers 8 heures du matin ! C’est la première journée d’activité de notre groupe vivant.

L’Homme de Cro-Magnon avec lequel nous avons la parenté la plus proche est connu depuis seulement 30 000 ans. Il reste peu de temps dans notre calendrier pour le situer : quatre minutes environ puisque dans ce cas, sa présence sur Terre correspondrait au 31 décembre à 23 h 56 !

Nous pouvons danser sur nos deux jambes de bipèdes, un verre à la main, en décomptant les minutes jusqu’à la prochaine année.

Eric, professeur de SVT

source http://lewebpedagogique.com/blog/si-la-terre-avait-un-an/

La Terre vue de la station spaciale

Sur cette magnifique vidéo, cherchez les 18 éléments notés en anglais plus bas.

Time lapse sequences of photographs taken by the crew of expeditions
28 & 29 onboard the International Space Station from August to October,
2011, who to my knowledge shot these pictures at an altitude of around 350 km.
All credit goes to them.
HD, refurbished, smoothed, retimed, denoised, deflickered, cut, etc.
All in all I tried to keep the looks of the material as original as possible,
avoided adjusting the colors and the like, since in my opinion the original
footage itself already has an almost surreal and aestethical visual nature.
Music: Jan Jelinek | Do Dekor, faitiche back2001
w+p by Jan Jelinek, published by scape Publishing / Universal
janjelinek.com | faitiche.de
Image Courtesy of the Image Science & Analysis Laboratory,
NASA Johnson Space Center, The Gateway to Astronaut Photography of Earth
eol.jsc.nasa.gov
Editing: Michael König | koenigm.com
Shooting locations in order of appearance:
1. Aurora Borealis Pass over the United States at Night
2. Aurora Borealis and eastern United States at Night
3. Aurora Australis from Madagascar to southwest of Australia
4. Aurora Australis south of Australia
5. Northwest coast of United States to Central South America at Night
6. Aurora Australis from the Southern to the Northern Pacific Ocean
7. Halfway around the World
8. Night Pass over Central Africa and the Middle East
9. Evening Pass over the Sahara Desert and the Middle East
10. Pass over Canada and Central United States at Night
11. Pass over Southern California to Hudson Bay
12. Islands in the Philippine Sea at Night
13. Pass over Eastern Asia to Philippine Sea and Guam
14. Views of the Mideast at Night
15. Night Pass over Mediterranean Sea
16. Aurora Borealis and the United States at Night
17. Aurora Australis over Indian Ocean
18. Eastern Europe to Southeastern Asia at Night